fbpx

Nous nous sommes envolés en novembre dernier à la découverte du Pérou. Lima, le Machu Picchu, le lac Titicaca, mais avant tout l’Amazonie !

Avec près de 390 milliards d’arbres et de 16 000 espèces différentes – c’est Wikipédia qui le dit – c’était la région la plus propice pour vivre de nouvelles expériences et découvrir de nouvelles essences.

Après avoir embarqué depuis Nauta dans la région de Iquitos, nous avons navigué quelques heures avant d’arriver au coeur de la forêt Amazonienne. Nous sommes alors partis à pied à la découverte de cette flore abondante.

Notre guide, Walter, nous a tout d’abord fait découvrir le Remo Caspi, un arbre dont l’écorce est un anti-malaria mais peut aussi fortement réduire la fièvre. L’écorce serait alors utilisée par décoction par les locaux pour soigner les maux.

Cet arbre, pouvant pousser jusqu’à 30 mètres, est aussi utilisé pour la construction de canoës. Grâce à son large tronc et à son bois très léger et durable, les canoës sont alors d’une excellente qualité.

L’écorce du Pona Palma Tree quant à elle se rape pour obtenir une poudre dont le goût est relativement âpre. Elle est utilisé pour soigner les maux intestinaux. Cet arbre possède également de nombreuses épines pour y frotter les fruits de la jungle et ainsi en faire un jus.

Walter nous parla également du Palo Santo, un arbre très présent en Amazonie dont le bois sacré se brûle pour assainir l’atmosphère et chasser les mauvaises ondes d’une pièce. Il dégage alors une odeur agréable et apaisante. Nous en avons d’ailleurs trouvé au marché de Belen à Iquitos et l’avons ramené pour pouvoir vous le faire découvrir sur www.orosstore.tictail.com.

Pour poursuivre notre excursion dans la jungle, le Milk Tree comme son nom l’indique nous offre une sorte de lait à chaque coup de machette dans son tronc. Ce lait de Caspi est généralement utilisé contre les maux de ventre, les irritations de la peau ou l’asthme.

La richesse de ces arbres et la capacité des locaux à en faire des remèdes nous parait incroyable. Si les bienfaits des arbres décrits ci-dessus sont indéniables, une grande partie de la forêt amazonienne est hostile et mieux vaut être accompagné par un local pour pouvoir réaliser ces expériences.

Voilà maintenant 2h que nous marchons dans la chaleur et l’humidité, et une telle excursion mérite un bon rafraichissement, provenant directement … des racines du Cecropia autrement appelé Cetico Tree.

Santé !

Categories: Voyages
Share: